Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie

L'équipe

Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie

Stacy LAMOTTE HARDY

"Parce que l’abandon et l’euthanasie ne sont pas les seules solutions..."

Au départ, l'éducation canine n’était pour moi qu’un passe-temps. Tout d’abord en autodidacte, puis en club pour le premier malinois de mon fils de 10 ans avec lequel on ne voulait surtout pas faire d’erreur. 

Très rapidement, le club où nous pratiquions m'a sollicité pour dispenser les cours d’éducation. Ne me sentant pas “légitime” de donner des cours sans diplômes (même bénévolement), j’ai fait une première formation dans le Nord d’éducateur comportementaliste canin. 

L’arrivée du malinois de mon fils a fait beaucoup de bruit et a déchaîné les foules : “un malinois dans les mains d’un enfant de 10 ans !!!”... Entre les témoignages de vétérinaires attristés qui doivent euthanasier des malinois toutes les semaines et les bénévoles des refuges qui voient, impuissants, leur nombre augmenter chaque jour au sein de leurs structures…  Tous ces retours me faisaient sortir de mes gonds et je ne comprenais pas qu’il ne puisse pas y avoir d’autres alternatives pour ces chiens.

De là, je me suis très vite prise de passion pour la rééducation canine et les chiens à problèmes. J’ai donc continué à me former chez Roseline et Hervé PUPIER dont les compétences sont inégalables en la matière. 

N’étant alors toujours pas dans l’optique de faire de l'éducation mon métier, j’ai été sollicitée par des amis, Audrey et Cyril et leur chien Malko. Un chien extraordinaire tant dans ses capacités sportives et mentales que dans ses capacités de destruction massive ! 

Suite à cette intervention, le bouche à oreille a vite pris de l'ampleur et je n’avais plus d’autre choix que de devenir éducateur canin "malgré moi" mais pas par hasard ! 

Joris HARDY

Passionné du monde canin depuis mon plus jeune âge, mes années d’expérience en tant qu’agent cynophile dans l’armée de terre, n’ont fait que confirmer mon envie d’en faire mon métier.

Cette période m’a permis d’apprendre à dresser et à conduire des chiens dans différentes disciplines. Des chiens qui pour la plupart d’entre eux, étaient arrivés là car ils ne pouvaient plus vivre en société à cause de problèmes de comportements plus ou moins sévères.

Mon premier chien Enzzo était un chien compliqué à gérer avec un gros caractère. Il m’a énormément appris et m’a fait me remettre en question plus d’une fois. Il a su me monter qu’il n’existait pas qu'une et unique méthode de dressage mais qu’il fallait bel et bien s’adapter au chien et à son tempérament.

J’ai également formé nombre de futurs maitres-chiens au sein de l’armée.

J’y ai également appris et passé des diplômes sur la formation des chiens au mordant, au pistage, à la recherche et détection de personnes. Ces diverses activités, bénéfiques pour le bien être mental et physique du chien, peuvent se révéler être de très bons outils dans l’éducation et la rééducation des chiens.

Afin de me confronter à des problématiques de chiens de famille, j’ai suivi une formation « chien difficiles » au centre Hervé PUPIER.

Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie
 
 
Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie

Nos installations

Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie

UN ESPACE CONFORTABLE

Situé en seine maritime à 20 minutes du havre dans un clos masure de 2.5 hectares, le complexe dispose :

  • D’un terrain d’éducation extérieur entièrement clos et sécurisé de 1400m2 équipé de caches et divers agrès.
     

  • De vastes espaces de détente sur plus d’1 hectare de terrain
     

  • De 4 box d’attente avec 2 parcs de détente attenant
     

  • D’un bureau d’accueil et d’une salle de formation
     

  • L'atout principal : un terrain couvert de 240m2 éclairé dans une belle bâtisse en colombage rénovée de 1880 qui nous permet de travailler par tous les temps et à toute heure de la journée.

Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie
Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie
Complexe canin Cyno 4 - Gommerville - Normandie